Le projet s’appuie sur un financement original via une opération de crowdlending (financement participatif) à hauteur de 300 K€. 

Le réseau de chaleur historique Hauts de Garonne fait aujourd’hui appel à 77 % d’énergies renouvelables et de récupération pour chauffer 11 500 équivalent-logements des communes de Cenon, Lormont et Floirac.

Demain, grâce à sa modernisation et son renouvellement associé aux dernières technologies, ce seront 2 800 équivalent-logements supplémentaires qui en bénéficieront.

À compter de début 2021, les travaux - programmés sur 5 ans - vont non seulement permettre d’améliorer la performance énergétique du réseau existant mais également de répondre à l’ambition de développement de la chaleur renouvelable de près de 30%.

Des travaux de développement ambitieux

Afin de permettre à 2 800 équivalent-logements supplémentaires de se chauffer grâce à une majorité d’énergies vertes, Bordeaux Métropole a décidé d’étendre le réseau de 6,7 km et 47 nouvelles sous-stations. Avec cet agrandissement, les besoins en chaleur vont augmenter de 28 GWh et la puissance souscrite de 16,4 MW.

IDEX_Benjamin_Fremaux
Nous sommes fiers d’avoir été choisis par Bordeaux Métropole pour participer à ce projet de rénovation et d’agrandissement du réseau Hauts de Garonne. Fruit d’une délégation de service public de 7 ans confiée au groupement qu’Idex forme avec Mixéner, cette opération s’inscrit dans le cadre de la politique climat-air-énergie ambitieuse engagée depuis plusieurs années par la métropole et à laquelle nous participons déjà avec les réseaux de chaleur des Bassins à Flots et de Saint-Jean Belcier.
Benjamin Fremaux
Président d'Idex

32 km de réseau 

180 sous-stations 

14 300 équivalent-logements

60 000 tonnes de déchets valorisés par an

5 000 tonnes par an de biomasse énergie